Journée d’échanges sur la naturalité en forêt

19 octobre 2017 / Forêt de Coat an Noz (Belle-Isle-en-Terre, 22)

© AGENB
© AGENB

Principe :

Organisée grâce à l'appui de l'ONF, du CRPF, du GMB et du GRETIA, cette journée avait pour objectifs de faire connaitre les outils permettant de tendre vers une plus grande naturalité en forêt (de la simple prise en compte de la biodiversité en zone productive à l'application stricte du principe de libre évolution), d'échanger sur les efforts restants à déployer au vu des exigences des espèces et de fournir des bases théoriques et pratiques pour le développement d’îlots de naturalité ou de réseaux d’arbres biologiques. Après une matinée de présentations et d'échanges en salle, les 33 participants se sont rendus en forêt domaniale de Coat an Noz pour des illustrations concrètes sur le terrain.


Thèmes des présentations en salle :

  • Image de la forêt bretonne : caractéristiques, régimes de propriété, filières de production et gouvernance (CRPF)
  • Concepts de naturalité en forêt (ONF)
  • Travaux sur les exigences des chiroptères forestiers (GMB)
  • Travaux sur les exigences des invertébrés forestiers (GRETIA)
  • Outils permettant de tendre vers une plus grande naturalité en forêt : diagnostic, gestion et leviers financiers (CRPF et ONF)

Points abordés sur le terrain :

  • Arrêt en zone productive : focus sur les éléments permettant d'accueillir la faune dans les parcelles de production :
    • Exemples d'arbres morts couchés et sur pieds abritant des communautés d'invertébrés diversifiées,
    • Exemples de réseaux d'arbres gites ménagés pour les chiroptères,
    • Autres éléments constituant des zones-refuges : rôle des souches après exploitation, des tas de bois isolés oubliés et des rémanents éparpillés sur le sol.
  • Arrêt dans un îlot de naturalité : contexte de création, spécificités (chaos granitiques, introduction ancienne de buis), gestion / sécurisation du public sur le sentier pédestre qui traverse l'îlot.
  • Arrêt dans la Réserve Biologique Dirigée créée en 2016 sur 28 hectares afin de préserver une tourbière haute active d'un hectare et de ménager un îlot de naturalité en périphérie : contexte de création, espèces remarquables, actions de gestion envisagées, rôle et fonctionnement de la tourbière.

L'Opérateur du Réseau :

Association des gestionnaires d'espaces naturels bretons
Espace KERAIA, 18 A rue du Sabot, 22440 Ploufragan
02 96 01 12 96
agenb@espaces-naturels.fr

Les financeurs :