Rencontre annuelle des gestionnaires de landes & tourbières

20 juin 2017 / ENS de la Vallée du Canut (Lassy, 35)

© AGENB
© AGENB

Principe : Depuis 2011, les gestionnaires de landes et tourbières se réunissent chaque année sur un site différent pour échanger sur leurs pratiques et leurs projets en cours. La formule repose sur des présentations en salle le matin et sur une visite de terrain l'après-midi. En 2017, l'équipe du service espaces naturels du Département d'Ille-et-Vilaine a ainsi réuni 48 gestionnaires sur l'ENS de la Vallée du Canut. La visite de terrain s'est concentrée sur la mosaïque de landes sèches et pelouses présente sur les crêtes.


Thèmes des présentations en salle :

  • Présentation de l'ENS de la Vallée du Canut.
  • Présentation d'une étude universitaire menée par Simon Chollet et Vincent Jung (Rennes 1) sur les capacités de résilience de la banque de graines landicoles de la Vallée du Canut.
  • Présentation d'une grille d'évaluation de l’état de conservation des habitats oligotrophes, élaborée en 2016 par 4 Réserves Naturelles Régionales intérieures (Cragou-Vergam, Monteneuf, Glomel et Plounérin) et l'association Cicindèle.
  • Présentation de la démarche de valorisation des landes morbihannaises, portée par le Département du Morbihan, en partenariat avec l'Association Les Landes, l’Écomusée de Saint-Dégan, la RNN des Marais de Séné et Bretagne Vivante, et basée sur le recensement, la mobilisation et la mise en synergie des acteurs impliqués dans la préservation et la mise en valeur de ces milieux.
  • Présentation du projet d'exposition sur les landes bretonnes de l’Écomusée du Pays de Rennes.
  • Rappel des objectifs et missions de l'Association des gestionnaires d'espaces naturels bretons.

Points abordés sur le terrain :

  • Principales problématiques de gestion de cette partie du site : développement des ajoncs, genets et bourdaines, fragilité du substrat (sols superficiels avec affleurements rocheux au niveau de la formation de schistes rouges qui traverse le site).
  • Observations d'espèces rares dont le Glaïeul d'Illyrie Gladiolus gallaecicus et l'Astérocarpe pourpré Sesamoides purpurascens.
  • Démonstrations d'engins d'entretien conçus pour la traction animale :
    • un porteur équipé d'une petite grue et tracté par deux chevaux : un engin très léger, idéal pour intervenir sur des milieux sensibles, utilisé sur le site pour récupérer les tas de rémanents disposés en bordure de parcelles,
    • un rouleau brise-fougères tracté par un cheval : une technique intéressante sur les terrains difficiles.
  • Témoignage de Sandrine Forêt, technicienne espaces naturels au Département de La Mayenne, sur des suivis visant à évaluer l'efficacité du rouleau brise-fougères sur le développement de la Fougère aigle (nombre et hauteur des frondes, diamètre des tiges) et sur la composition floristique (relevés phytosociologiques) : entre 2012 et 2017, ils ont enregistré une hausse (conforme à la littérature) puis une baisse (plus inattendue) du nombre de frondes, une diminution spectaculaire du diamètre des tiges, une baisse de près d'un tiers de la hauteur des frondes et un retour voire un développement de la Callune selon les placettes.
  • Exemple de restauration d'une parcelle boisée : sont notamment évoqués les contraintes du chantier (présence d'espèces rares, code forestier imposant une compensation suite au déboisement), les étapes (abattage des arbres valorisés en pâte à papier puis broyage et exportation des branchages et des bourdaines) et les premiers résultats (STOC Capture Gestion peu parlant pour l'instant, reprise et développement de la bourdaine).

L'Opérateur du Réseau :

Association des gestionnaires d'espaces naturels bretons
Espace KERAIA, 18 A rue du Sabot, 22440 Ploufragan
02 96 01 12 96
agenb@espaces-naturels.fr

Les financeurs :