Initiation à la mise en œuvre de l'Indicateur de Qualité Écologique

4 avril 2019 / Domaine de Saint-Ilan (22)

© AGENB
© AGENB

Principe :

 

Développé par l'UMS 2006 "Patrimoine Naturel" du MNHN, l'Indicateur de Qualité Écologique (IQE) vise à caractériser la biodiversité d'un site ou d'un secteur dans sa globalité. Semi-standardisé et donc reproductible dans le temps, le protocole permet d'évaluer à intervalles réguliers l’efficacité des mesures de gestion et d’aménagement engagées.

La méthodologie s'applique à des zones d'étude de 10 à 100 hectares et repose sur un inventaire de terrain relativement complet (6 journées sont à programmer, échelonnées du début du printemps à la fin de l’été).

 

Les variables retenues visent à rendre compte des trois facettes de la biodiversité :
* La diversité : diversité des habitats naturels, des micro-habitats et de l’avifaune,
* La patrimonialité : patrimonialité des habitats naturels et de taxons cibles (flore, oiseaux, reptiles, amphibiens, odonates, rhopalocères),
* La fonctionnalité : pourcentage de surface artificialisée, surface couverte par des espèces exotiques envahissantes, cohérence avec les réseaux écologiques, perméabilité.

Il existe une variante s’inscrivant dans une logique de pré-diagnostic : l’Indicateur de Potentialité Écologique (IPE). Un seul jour de terrain, dédié au relevé de certaines variables retenues pour l'IQE, permet de brosser un portrait succinct du site et de ses potentialités écologiques.

 

L'objectif de la journée, animée par Olivier Delzons du MNHN et Pierre-Alexis Rault de VivArmor Nature, était donc de découvrir les principes, prérequis et applications de l’IQE et de l'IPE. En salle, les 21 participants se sont vus présenter la méthodologie d'acquisition, d'analyse et de restitution des données et des exemples d'application en contexte artificialisé et naturel. Par la suite, ils se sont rendus sur le Domaine de Saint-Ilan (propriété du Conservatoire ayant fait l'objet d'un IQE en 2016) pour s'essayer au relevé de certains variables visant à caractériser la fonctionnalité du site. De retour en salle, ils ont pu confronter leurs observations et interprétations aux résultats obtenus en 2016.


Points abordés en salle :

  • La méthodologie d'acquisition, d'analyse et de restitution des données (diaporama disponible) :
    • Le contexte d'élaboration et les objectifs initiaux des indicateurs.
    • Les valables retenues pour rendre compte de la diversité, de la patrimonialité et de la fonctionnalité du site.
    • L'analyse préalable du terrain et la mise en œuvre du protocole d'inventaire.
    • Le système de notation et la représentation graphique (diagramme radar synthétique).
    • L'interprétation des résultats et les productions attendues (contenu du rapport-type).
    • Les perspectives de développement des indicateurs.
  • Les exemples d'application (diaporama non disponible en raison de données privées) :
    • Sur des sites industriels très artificialisés, sur un site aménagé très naturel, sur le Golf national, sur une réserve naturelle nationale,
    • Pour évaluer les enjeux du foncier, l'efficacité d'un projet de restauration écologique ou l'efficacité à long terme de mesures de gestion.
  • Les outils-supports :
    • Le site Internet dédié.
    • Le guide méthodologique (document disponible).
    • Le tableur permettant de calculer les indicateurs (fourni uniquement aux participants de la formation).
    • La communauté de pratiques des utilisateurs pour partager les expériences et développer les usages.
    • La charte d’adhésion à la communauté de pratiques (document disponible).
  • L'étude menée sur le Domaine de Saint-Ilan en 2016 (diaporama disponible).
  • Un zoom sur le programme "Golf pour la biodiversité" (diaporama, plaquette et rapports d'études disponibles) :   une démarche d’adhésion volontaire à trois niveaux d'engagements :
    • Observations de la biodiversité,
    • Mise en œuvre d'un IQE,
    • Mise en œuvre d'un IQE et d'actions de gestion.

L'Opérateur du Réseau :

Association des gestionnaires d'espaces naturels bretons
Espace KERAIA, 18 A rue du Sabot, 22440 Ploufragan
02 96 01 12 96
agenb@espaces-naturels.fr

Les financeurs :