Initiation à la mise en œuvre des suivis POP Reptiles

27 juin 2019 / Landes de Lanfains (22)

© Pierre-Alexis Rault
© Pierre-Alexis Rault

Principe :

 

Proposés par la Société Herpétologique de France, les suivis POP Reptiles reposent sur des transects à prospecter à vue, si possible équipés de plaques visant à augmenter la détectabilité des animaux. Trois protocoles ont été développés pour répondre à des objectifs d'inventaires, de suivis temporels ou d'évaluations à une échelle locale. A adapter en fonction de la question évaluative, la méthode POP Reptiles "Habitats & Gestion" vise ainsi à comparer différents habitats ou modes de gestions contrastés.

Lorsqu'ils sont suffisamment déployés et répétés sur un territoire, ces suivis peuvent permettre de mieux évaluer l'évolution des populations et le statut de conservation des espèces. Au regard du statut de la Vipère péliade en Bretagne (espèce en danger), le Centre d’Études Biologiques de Chizé (CNRS / Université de La Rochelle) propose d'accompagner les gestionnaires bretons dans la mise en place d'un suivi à l'échelle régionale.

 

Animée par Olivier Lourdais du Centre d’Études Biologiques de Chizé et Pierre-Alexis Rault de VivArmor Nature, la journée a débuté par une présentation des espèces bretonnes. Puis, les 33 participants se sont rendus sur les Landes de Lanfains pour s'exercer à la détection des espèces et à la mise en œuvre des transects. De retour en salle, les gestionnaires ont pris connaissance des principes, prérequis et applications des suivis POP Reptiles et de travaux sur la Vipère péliade. Enfin, la salle a échangé sur l’opportunité d’engager une dynamique de suivi de la Vipère péliade à l’échelle régionale.


Les points abordés en salle :

  • Présentation des 9 espèces de reptiles non-aviens présentes en Bretagne :
    • Milieux de vie,
    • Critères de détermination,
    • Répartition.
  • Présentation des 3 protocoles POP Reptiles :
    • Objectifs complémentaires des protocoles,
    • Méthodologie : méthodes d'observation, choix des sites, positionnement des transects...
    • Variables à relever,
    • Exemples d'application.
  • Focus sur la Vipère péliade.

Les échanges sur l'opportunité de lancer un suivi "péliade" à l'échelle de la Bretagne :

 

Deux pistes se dessinent et pourraient s'inscrire dans les travaux de coordination et d'appui du futur "Observatoire des Amphibiens et Reptiles de Bretagne" en cours de construction :
* mener des suivis "Reptiles" basés sur le protocole "POP Reptile 2" sur un maximum de sites bretons (3 transects dans un milieu homogène, 6 passages par transect, toutes espèces confondues),
* mener des suivis "Vipère péliade" basés sur un protocole allégé mais dédié aux observateurs expérimentés, mis en œuvre en Angleterre et dans les Hauts de France (3 passages annuels, une espèce suivie).

Travaillant actuellement à l'élaboration du projet d'observatoire, Bretagne Vivante et VivArmor Nature proposent de lancer un questionnaire en ligne afin de recenser les besoins d'appui des gestionnaires concernant les reptiles et leur implication éventuelle dans les suivis évoqués précédemment.

L'Opérateur du Réseau :

Association des gestionnaires d'espaces naturels bretons
Espace KERAIA, 18 A rue du Sabot, 22440 Ploufragan
02 96 01 12 96
agenb@espaces-naturels.fr

Les financeurs :